Musique

Loin de Alex beaupain

Alex Beaupain est un chanteur français né le 15 octobre 1974 à Besançon, d’un père cadre à la SNCF et d’une mère institutrice. Après des études de Sciences Politiques à Paris, il se lance dans la chanson. En 2005, il sort son premier album intitulé Garçon d’honneur. Il est également connu pour ses compositions de musiques pour le cinéma : on lui doit notamment la bande originale du dernier film de Christophe Honoré, Les Malheurs de Sophie.

Nouvel album sorti le 25 mars 2016 chez Capitol

Alex Beaupain est un artiste qui a toujours fait preuve d’une certaine discrétion depuis le début de sa carrière. À la fois sensible et appliqué, le Alex BEAUPAIN chanteur semble garder une certaine distance à l’égard de la traditionnelle agitation médiatique. Il nous propose ici son cinquième album, succédant ainsi à Après moi le déluge sorti en 2013. Pour ce nouvel opus, l’artiste a su s’entourer de personnalités de la chanson française. C’est ainsi qu’on peut identifier la présence de Julien Clerc, de La Grande Sophie et de Vincent Delerm. Mais le cercle des intervenants ne se limite pas à l’univers de la chanson : on entend respectivement les voix de Maurice Pialat [1] et de Fanny Ardant [2] dans les morceaux Cela valait-il la peine et Van Gogh.

On a souvent qualifié Alex Beaupain de chanteur mélancolique. Il ne manquera pas de le reconnaître lui-même : Je suis bien obligé de constater qu’il pleut dans la plupart de mes chansons , a-t-il déclaré récemment. En réalité, si les sujets de ses chansons sont souvent graves, c’est qu’ils traitent de la condition humaine et que la vie n’est pas faite uniquement de bons moments. L’artiste, profondément attaché à l’existence, conserve une joie de vivre inaltérable qui apparaît dans l’aspect rythmé de quelques-unes de ses compositions.

La chanson éponyme de l’album évoque la fuite du temps et exprime la distance qui nous sépare des bons moments de notre enfance. Le titre Loin Jaquette LOIN prend dès lors tout son sens :

On est loin des corps plongeant dans l'eau verte/Des odeurs de chlore des piscines couvertes

Le temps passe si vite que les quadras [3] ne se rendent pas compte qu’ils sont déjà arrivés à la moitié de leur existence : 

Voilà on est loin de se douter qu'on en est déjà là/Entamés plus qu'à moitié, tout ça pour ça.

C’est ce qu’Alex Beaupain reconnaîtra récemment lors d’une interview :  à 41 ans, en terme d’espérance de vie pour un homme, je suis à la moitié .

  

Loin est un album qui évoque la nostalgie de notre enfance. Rue Battant, morceau composé par Vincent Delerm, est particulièrement significatif sur ce point. Avec la pudeur et la simplicité qui le caractérisent, Alex Beaupain parle de son enfance et de son adolescence à Besançon. Il évoque la rue qu’il empruntait chaque jour pour aller en cours. Après avoir fréquenté le lycée Pasteur, le chanteur montera à Paris pour y tenter sa chance :

Les années qui s'écoulent dans la rue Battant/Première, terminale, je suis votre enfant /Mes posters qui s'écroulent, le train coeur battant /Vers la capitale, je suis votre enfant

L’artiste ne peut s’empêcher de parler de ses parents qui, malheureusement, ne sont plus là pour le féliciter. Leur disparition précoce a laissé une blessure profonde chez un chanteur peu épargné par les douleurs de la vie.

A ce propos, Je te supplie, composé par Julien Clerc, est une chanson sur le deuil qui évoque avec sobriété le décès brutal de la fiancée du Bisontin survenu lorsqu’il avait 26 ans. Le chanteur demande avec insistance à sa disparue de lui manifester un signe d’amour. La chanson traite donc de la difficulté de surmonter l’absence de l’être aimé :

Je me couche en diagonale /Pour occuper entièrement /Nos draps froids comme une dalle [4] /Nos draps trop grands à présent

Il a longtemps réfléchi avant de parler de cette disparition.  Je ne voulais pas me servir de sa mort comme d’un argument promotionnel, justifiera-t-il récemment.

Van Gogh, quant à elle, est une chanson qui se démarque des précédentes. Le rythme est plus soutenu et le ton différent. Alex Beaupain, conscient des critiques adressées parfois par ceux qui sont agacés par sa tendance à la mélancolie, se décrit ici avec une volonté d’autodérision non dissimulée. C’est un titre où je me moque de moi-même, de mon image de chanteur déprimé, confie l’artiste. Écoutant les remontrances [5] qui lui sont faites, il prend alors la décision de changer radicalement (mais fictivement) sa manière de voir le monde :

J'aimais les natures mortes, j'aimais les clairs-obscurs/Je peux plus les voir en peinture /Le diable les emporte ils ont quitté mes murs

Mais, reprenant une citation de Van Gogh - la tristesse durera toujours - il se demande si ce n’est pas, en fait, le commun des mortels qui est sujet à la déprime. L’Artiste, lui, n’est pas obnubilé [6] par les préoccupations matérielles mais recherche la grandeur des passions.

 La mélancolie est le bonheur d’être triste, écrivait Victor Hugo : cette citation s’applique tout à fait à l’état d’esprit de ce nouvel album. Loin, qui nous plonge dans l’univers si particulier d’Alex Beaupain, se présente comme une sorte de journal intime qui décrit les joies et les peines de l’existence et ce, sans affectation exagérée. Chacun de nous pourra alors se retrouver dans des titres aux textes travaillés qui traitent de thèmes intemporels. Une authentique réussite.

 

© Jean-Luc Pichon – Centre International d'Antibes

 

 

Notes :

[1]Maurice Pialat (1925-2003) : réalisateur français. Parmi ses films, citons Sous le Soleil de Satan (Palme d’Or du Festival de Cannes en 1987) et Van Gogh (1991).

[2]Fanny Ardant : actrice française née en 1949. Vincent Delerm lui avait consacré une chanson en 2002, Fanny Ardant et moi.

[3]On désigne par "quadras" les personnes de plus de quarante ans (les "quadragénaires")

[4]Plaque de pierre qui recouvre une tombe

[5]Critiques, reproches

[6]Obsédé, préoccupé

 

Ecouter Loin

Ecouter Rue Battant

Ecouter Je te supplie

Ecouter Van Gogh

 

Partager

Nos autres coups de coeur musique

Quand on évoque les chanteurs belges actuels, beaucoup de Français pensent immédiatement à Stromae, à Arno, à la regrettée Maurane [1] ou encore à…

Année de commémoration de l’inoubliable interprète Barbara, légende de notre chanson française, puisqu’elle mourut en novembre 1997. 20 ans déjà. Un…

Priscilla Betti est une artiste qui n’a pas attendu longtemps pour nous faire profiter de ses talents d’interprète. Ayant débuté sa carrière à douze…

Avec ses tenues excentriques et son style musical inimitable, -M- (nom de scène de Matthieu Chedid) ne passe pas inaperçu. Le chanteur, né en 1971

Son talent consiste à scander, à déclamer ou, si l’on préfère, à slamer. Depuis douze ans déjà, cet amoureux du verbe fait désormais partie des…

Un hommage à Dalida… orchestré par Ibrahim Maalouf : au premier abord, l’association est plutôt inattendue et… pourtant ! L’étonnement est au rendez

Sa carrure de déménageur, sa voix chaude, sa boucle d’oreille légendaire, son côté rebelle et son attachement à la justice sociale font partie de…

En 1972, une chanteuse (auteur, compositrice et interprète) au style difficilement classable se taille un succès inattendu. Une voix haut perchée qui…

OUÏ est le cinquième album de Camille, sorti le 2 juin dernier. Après six ans d’absence discographique, la chanteuse (auteur compositeur interprète…