Musique

L'aventure par Nach - Sorti le 24 mai 2019 chez Polydor

Cette jeune femme, dont le nom de scène peut sembler énigmatique, évolue avec brio depuis plus de dix ans dans le milieu de la chanson française. Son pseudonyme est formé des deux dernières lettres du prénom Anna et des deux premières lettres du nom Chédid. Vous l’avez compris, il s’agit de Nach. Anna Chédid est une chanteuse, compositrice et interprète française qui appartient à une famille de musiciens et d’artistes réputés. Grâce à un père (Louis Chédid) et deux frères chanteurs (Matthieu et Joseph), sans oublier une grand-mère poète (Andrée Chédid), elle a baigné, dès son plus jeune âge, dans un climat à la fois musical et littéraire. Dès lors, il n’est guère étonnant que la jeune femme ait embrassé la carrière qu’on lui connaît.

Des goûts musicaux diversifiés

Quels sont les goûts musicaux d’Anna Chédid ? Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils sont éclectiques ! La chanteuse aime tout autant le répertoire de Véronique Sanson, des Rita Mitsouko, de Billie Holliday ou de Maria Callas. Quant au sens du titre de l’album, il laisse place à l’imagination mais il peut être interprété comme un hymne à la liberté. En effet, partir à l’aventure suppose de ne pas avoir déterminé à l’avance son itinéraire ou sa destination. Or, pour la chanteuse, « être une femme, c’est être libre et avoir le choix », selon sa propre formule. La condition des femmes est loin d’être acceptable dans le monde. Être libre d’avoir des enfants ou de choisir telle ou telle profession mais aussi être libre de ses choix artistiques  ou vestimentaires est fondamental pour Anna Chédid .

Un hymne à la liberté

La liberté se manifeste aussi chez la jeune femme par une volonté de naturel. La pochette de l’album est révélatrice de cette quête de dépouillement et de simplicité : on peut y voir le visage de l’artiste sous la forme d’une photo en noir et blanc. L’absence d’effet visuel et le choix de ne recourir à aucun maquillage sont révélateurs d’une recherche d’authenticité, comme si la chanteuse voulait se présenter de la façon la plus naturelle possible à son public.

Dans les yeux de ma mère s’impose comme un des titres phares de cet album. Rappelons que le chanteur belge Arno avait interprété un morceau au titre presque identique[1].  Dans un texte particulièrement travaillé, Nach évoque le fait qu’il est important de prendre le temps de bien connaître ceux qu’on aime. Pour une fille, une mère est un exemple de courage face aux souffrances de l’existence. Mais ce sont aussi des moments de joie et d’amour qui rythment notre vie. La chanteuse parvient alors à la conclusion que, tout étant unique, chaque mère de famille incarne des valeurs universelles.

Dans les yeux de ma mère/Toujours à la recherche/De la belle inconnue/Que je connais si bien

Un hymne à la femme et à la vie

Pour le titre l’Aventure, Anna Chédid a choisi une nouvelle fois un style dans lequel elle excelle : le piano-voix. Notre existence se présente comme une succession d’évènements qui forment progressivement cette grande aventure qu’est la vie :

Je laisse tout derrière moi/Je pars/Soyez-en sûrs/Cette fois même si/Ici tout me retient/Même si dehors/Tout me fait peur/Je pars à l'aventure

Certes, tout plaquer[2] et s’en aller vers l’inconnu constituent une prise de risques que beaucoup d’entre nous redoutent mais c’est le prix à payer pour sortir de la monotonie ambiante qui nous guette. Enfin, signalons que, parallèlement à ces nouvelles chansons, Nach nous propose un court-métrage musical réalisé par Nicolas Bary. Ce clip de dix minutes se présente comme une "poétique épopée d’une enfant devenue femme, devenue vieille dame, devenue elle-même". Par le biais de trois titres de l’album (Moi tout à toi, Allo et Dans les yeux de ma mère), elle retrace les grandes étapes de la vie d’une femme et reprend les thèmes qui lui sont chers.

Nach nous propose donc une aventure artistique où se mêlent introspection, retour à la nature et réflexion sur notre véritable destination. Écrire, composer, chanter, jouer de la batterie ou de la basse : ces activités forment l’essentiel de ce qu’Anna Chédid aime faire dans la vie. Outre la lutte contre les inégalités, le désir de revenir à une forme d’authenticité fait partie des priorités essentielles de cet opus. Sans doute la société actuelle nous impose-t-elle de ressembler à des schémas présentés comme des modèles de beauté ou de réussite. Nach, qui a souvent affirmé qu’elle accorde à la musique une importance spirituelle, essaie donc de déconstruire ces normes imposées et, le moins qu’on puisse dire, est qu’elle le fait ici avec sensibilité et intelligence.

 

© Jean-Luc Pichon - Centre International d’Antibes

[1] Arno, Les yeux de ma mère, Á la française,1995

[2] Plaquer (fam.) : abandonner (plaquer ses études) ou quitter (plaquer une personne)

 



Partager

D'autres coups de coeur musique

Est-il nécessaire de présenter la chanteuse française actuelle la plus populaire à l‘étranger ? Zaz nous dévoile aujourd’hui un quatrième album qui…

Son prénom, qui n’est autre que celui du neveu du roi Arthur, signifie "faucon de la plaine" en vieux gallois. Il fait aujourd’hui partie…

Quand on évoque les chanteurs belges actuels, beaucoup de Français pensent immédiatement à Stromae, à Arno, à la regrettée Maurane [1] ou encore à…

Année de commémoration de l’inoubliable interprète Barbara, légende de notre chanson française, puisqu’elle mourut en novembre 1997. 20 ans déjà. Un…